Exposition « Arrêt poteries » – du 1er avril au 31 octobre 2017


Entièrement montée par un étudiant du Master « Patrimoine et Musées » de l’Université de Lille–SHS, l’exposition « Arrêt poteries » remet en contexte deux lots de céramiques romaines saisies par les services douaniers français à Dunkerque, à l’occasion de contrôles réguliers. Une collaboration étroite avec des chercheurs d’HALMA, du Centre de recherche sur l’Antiquité de l’Europe du Sud-Est de l’Université de Varsovie (Pologne), de l’Association archéologique bulgare et de l’Université de Leicester (Royaume-Uni) a permis l’identification de ces objets, de même que leur provenance : la Bulgarie, très probablement Ratiaria-Archar et Novae-Svichtov. Au-delà de l’apport sur la connaissance des objets exposés, qui sont mis en parallèle avec des découvertes régionales, afin de mettre en lumière la vie quotidienne dans les zones limitrophes de l’Empire romain, cette exposition rappelle également les actions entreprises par les pouvoirs publics français dans le domaine de la lutte pour la préservation des biens culturels.

Commissariat de l’exposition : Patrick Talleu et Aurélien Nicole

Montage : Aurélien Nicole

Coordination scientifique : Dominic Moreau (Univ. Lille/HALMA), avec la collaboration de Xavier Deru (Univ. Lille/HALMA), de Piotr Dyczek et Janusz Recław (Université de Varsovie, Centre de recherche sur l’Antiquité de l’Europe du Sud-Est, Pologne), de Krassimira Luka (Association archéologique bulgare) et de Philip J.E. Mills (Université de Leicester, Grande-Bretagne)

  • Période : du 1er avril au 31 octobre 2017
  • Lieu : Musée de la vie frontalière – 98, rue de Callicanes – 59270 GODEWAERSVELDE

Musée de la vie frontalière (lien externe)

Affiche_Exposition_Arret_poteries-2017